Ignorer les commandes du Ruban
Passer au contenu principal

L'audition


L'audition est probablement le plus important des sens pour créer un contact avec le monde extérieur, et c’est d’ailleurs le premier sens qui se développe chez le fœtus. Les bruits de notre environnement et la communication avec les autres permettent un lien plus étroit que ce qui est possible uniquement avec la vue par exemple.
querschnitt-gehoer.jpg
L'oreille capte le son, le transforme en impulsions électriques et les envoie au cerveau qui les interprète. Cela semble relativement facile, mais c’est en réalité un processus complexe qui se produit en une fraction de seconde.
 
L'oreille externe comprend le pavillon de l'oreille (auricula) qui recueille le son et permet de déterminer la direction d'où il vient. L'oreille externe est constituée du conduit auditif externe et du tympan. Lorsque le son atteint le tympan, celui-ci commence à vibrer et transmet le son à l'oreille moyenne.
 
Dans l'oreille moyenne sont situés en un seul centimètre carré les trois plus petits os chez l’homme: le marteau, l'enclume et l'étrier. Leurs mouvements sont déclenchés par le tympan. Pour assurer la transmission à l'oreille interne, le son est amplifié vingt fois.
 
Dans l'oreille interne se trouve l'organe proprement dit de l'ouïe: la cochlée. Elle compte environ 20 000 petites cellules sensorielles – appelées cellules ciliées – qui divisent le son en fréquences basses et hautes (hauteur). Les cellules ciliées déterminent le volume des sons, les bruits et le langage, et convertissent les vibrations mécaniques du tympan et des osselets en impulsions électriques. Les impulsions atteignent le cerveau à travers le nerf auditif, où elles sont en suite traitées. Ce n’est qu’ici, dans le cerveau, que la distinction entre les différentes perceptions a lieu et que les différentes sensations sont déclenchées.