Ignorer les commandes du Ruban
Passer au contenu principal

12 idées reçues sur les appareils auditifs

Trop encombrants, trop chers et trop inconfortables ? Que nenni, les appareils auditifs modernes font voler en éclats tous ces préjugés. Encore aujourd'hui, les appareils auditifs ont mauvaise réputation. A tort, compte tenu des énormes avancées technologiques obtenues ces dernières années: fini les appareils disgracieux et encombrants d'un autre âge! Parcourez ci-après la liste des 12 préjugés les plus courants concernant les appareils auditifs, accompagnés de leur correctif.


1 – Les appareils auditifs sont disgracieux et encombrants

Faux ! Ces temps sont révolus: le port d'un appareil auditif ne constitue plus une tare. Les dernières évolutions techniques permettent de produire des aides auditives miniatures. On trouve sur le marché des contours d'oreille miniatures et des appareils intra-auriculaires quasiment invisibles, de véritables merveilles technologiques. Le design s'est également modernisé au fil des ans: le vieux beige terne a été remplacé par des couleurs vives et flashy, transformant les petits appareils auditifs en véritables accessoires de mode. Tous ces facteurs contribuent à ce qu'aujourd'hui, les appareils auditifs puissent être portés avec beaucoup d'aisance. Des appareils encombrants et laids? C'est du passé!


2 – Un appareil auditif ne vaut la peine qu'en cas de perte auditive importante

La perte auditive est un processus lent qui ne se manifeste pas du jour au lendemain. Ainsi, une personne qui ne perçoit plus le tic tac d'une montre est déjà considérée comme malentendante. Si vous avez de la peine à suivre des conversations de groupe ou avec des bruits de fond (au restaurant ou dans la rue p. ex.), ou si vous ne parvenez plus à profiter de votre musique préférée avec la même intensité qu'auparavant, alors il y une forte probabilité pour que vous soyez déjà atteint d'un déficit auditif. Non traitée, la perte auditive peut entraîner une succession de désagréments, tels des troubles de la perception pouvant même conduire à un véritable isolement social. Nous vous recommandons donc de faire évaluer régulièrement votre audition; les centres spécialisés d'Amplifon proposent à cet effet des tests auditifs gratuits.


3 – Les appareils auditifs sont réservés aux personnes âgées

Faux. De nos jours, des personnes de tout âge sont appareillées. L'exposition croissante à des volumes sonores élevés et le manque de protection auditive (travail artisanal, concerts, etc.) contribuent à ce qu'un nombre croissant d'adolescents et de jeunes adultes souffrent d'un déficit auditif. Près de deux tiers des personnes atteintes d'un déficit auditif à travers le monde sont âgées de moins de 64 ans. Les appareils auditifs modernes se sont bien entendus adaptés à ce nouveau groupe cible, très sensible aux dernières technologies. Les modèles derniers cris avec télécommande, interface Bluetooth ou compatibles avec smartphone (p. ex. l'iPhone d'Apple), etc. font désormais partie de l'éventail standard.


4 – Les appareils auditifs sont beaucoup trop chers, donc hors de ma portée

A l'instar d'autres appareils à la pointe de la technique, les appareils auditifs sont disponibles dans diverses gammes de prix . Quelle que soit la catégorie de prix, même la moins chère, les produits proposés sont de bonne qualité et bien équipés. Par ailleurs, il existe des possibilités de financement et de prise en charge des coûts. Les audioprothésistes du magasin Ampliflon le plus proche de chez vous se feront un plaisir de vous renseigner sur les modalités de prise en charge par l'AVS et l'AI.


5 – Un seul appareil auditif suffit – même si les deux oreilles sont affectées par la perte auditive

Les bruits environnants qui parviennent à nos oreilles émanent de toutes parts: grâce à notre capacité auditive spatiale, notre ouïe se charge de les trier avant de les transmettre au cerveau. De cette manière, nous sommes en mesure de localiser correctement la source des bruits et de nous orienter en toute sécurité dans notre environnement. En cas de perte auditive, la capacité auditive spatiale est altérée et doit donc être restaurée du mieux possible en recourant à deux appareils auditifs. Profitez du port à l'essai gratuit pour vous rendre compte de l'amélioration qu'apporte deux appareils auditifs dans la perception de votre environnement.


6 – Le port d'un appareil auditif permet de retrouver sur-le-champ une audition parfaite

Reconnaissons que cela n'est pas aussi simple. L'appareil auditif est un chef d'œuvre de technologie qui nécessite un ajustement personnalisé pour fonctionner à la perfection. Votre cortex auditif doit également passer par une phase d'adaptation: il doit réapprendre à décoder des sons et des bruits qu'il ne percevait plus sans appareil auditif. Même le tic tac d'une montre peut paraître déstabilisant dans un premier temps. Prévoyez donc au moins une semaine pour vous habituer à votre nouvel appareil auditif, ainsi que trois rendez-vous environ avec votre audioprothésiste pour un ajustement optimal et sur mesure.


7 – Les appareils auditifs sifflent en permanence

Les porteurs d'appareils auditifs plus anciens sont souvent confrontés à des problèmes techniques tel un sifflement gênant. Il s'agit en fait d'un phénomène de rétroaction acoustique: des fuites de sons prennent naissance au niveau du conduit auditif et sont reprises et ré-amplifiées par le micro de l'appareil auditif; le système acoustique fonctionne ainsi en boucle et il y a émission d'un sifflement. Heureusement, les nouveaux appareils auditifs comportent des systèmes sophistiqués permettant de supprimer cet effet.


8 – Les appareils auditifs dénaturent les bruits environnants

L'époque où la fonction des appareils auditifs se limitait à «marche»/«arrêt» et «fort»/«silencieux» est définitivement révolue. Les appareils modernes offrent un confort maximal et répondent à tous vos besoins personnels: réglage précis du volume sonore, ajustement en fonction de chaque type de déficit auditif, suppression/mise en arrière-plan des bruits de fond gênants, ainsi que de nombreuses fonctions supplémentaires. Dans le cadre de l'«AmpliService», notre service de suivi après-vente, nos audioprothésistes se tiennent à votre disposition pour ajuster ou régler votre appareil auditif sur mesure.


9 – Les appareils auditifs ne parviennent pas à faire disparaître les acouphènes

Les appareils auditifs ne suppriment pas complètement les acouphènes, mais contribuent largement à les réduire! Avez-vous déjà entendu parler des «Noiser»? Il s'agit d'appareils auditifs spécifiques, qui doivent être ajustés par un audioprothésiste et qui émettent des sons apaisants visant à «couvrir» l'acouphène. Le son généré contient toutes les fréquences audibles, ce qui permet notamment de soulager les pics d'acouphènes, perçus comme particulièrement gênants. A propos: les Noiser conviennent également aux personnes sans perte auditive avérée, en les aidant à mieux supporter les acouphènes au quotidien.


10 – Un appareil auditif ne doit être ajusté qu'une seule fois

Ce n'est malheureusement pas exact. Il est impératif qu'un audioprothésiste ajuste régulièrement votre appareil auditif (p. ex. les embouts) à votre oreille – qui ne cesse de grandir au fil de la vie – et à vos besoins, garantissant ainsi le bon fonctionnement de vos appareils auditifs. Amplifon vous propose un suivi professionnel sous la forme de rendez-vous réguliers avec un audioprothésiste.


11 – Les appareils auditifs ne peuvent pas être testés à domicile

Entièrement faux! L'essai d'appareils auditifs est même gratuit! Chez Amplifon, nous sommes convaincus que pour tester correctement un appareil auditif, vous devez le porter dans votre environnement familier – à la maison, lors d'une fête, au travail. Profitez du port à l'essai gratuit pour vous familiariser avec votre appareil et ses différentes fonctions et retrouvez le plaisir de bien entendre.


12 – Il n'est pas possible de passer des coups de fils avec un appareil auditif

Si vous utilisez un téléphone sans fil avec votre appareil auditif, un phénomène de rétroaction acoustique (comme déjà décrit au point 7) est susceptible de se produire, avec pour conséquence un sifflement des plus désagréable. La bonne nouvelle, c'est qu'il existe désormais des solutions techniques permettant de surmonter ce problème. Ainsi, un émetteur sans fil relié au téléphone et à l'appareil auditif génère la fréquence adéquate pour éviter tout sifflement gênant pendant la conversation. Nous nous ferons un plaisir de vous conseiller dans nos magasins spécialisés Amplifon.

 

 Éditeur de contenu ‭[1]‬

 

12 idées reçues sur les appareils auditifs

Trop encombrants, trop chers et trop inconfortables ? Que nenni, les appareils auditifs modernes font voler en éclats tous ces préjugés. Encore aujourd'hui, les appareils auditifs ont mauvaise réputation. A tort, compte tenu des énormes avancées technologiques obtenues ces dernières années: fini les appareils disgracieux et encombrants d'un autre âge! Parcourez ci-après la liste des 12 préjugés les plus courants concernant les appareils auditifs, accompagnés de leur correctif.


1 – Les appareils auditifs sont disgracieux et encombrants

Faux ! Ces temps sont révolus: le port d'un appareil auditif ne constitue plus une tare. Les dernières évolutions techniques permettent de produire des aides auditives miniatures. On trouve sur le marché des contours d'oreille miniatures et des appareils intra-auriculaires quasiment invisibles, de véritables merveilles technologiques. Le design s'est également modernisé au fil des ans: le vieux beige terne a été remplacé par des couleurs vives et flashy, transformant les petits appareils auditifs en véritables accessoires de mode. Tous ces facteurs contribuent à ce qu'aujourd'hui, les appareils auditifs puissent être portés avec beaucoup d'aisance. Des appareils encombrants et laids? C'est du passé!


2 – Un appareil auditif ne vaut la peine qu'en cas de perte auditive importante

La perte auditive est un processus lent qui ne se manifeste pas du jour au lendemain. Ainsi, une personne qui ne perçoit plus le tic tac d'une montre est déjà considérée comme malentendante. Si vous avez de la peine à suivre des conversations de groupe ou avec des bruits de fond (au restaurant ou dans la rue p. ex.), ou si vous ne parvenez plus à profiter de votre musique préférée avec la même intensité qu'auparavant, alors il y une forte probabilité pour que vous soyez déjà atteint d'un déficit auditif. Non traitée, la perte auditive peut entraîner une succession de désagréments, tels des troubles de la perception pouvant même conduire à un véritable isolement social. Nous vous recommandons donc de faire évaluer régulièrement votre audition; les centres spécialisés d'Amplifon proposent à cet effet des tests auditifs gratuits.


3 – Les appareils auditifs sont réservés aux personnes âgées

Faux. De nos jours, des personnes de tout âge sont appareillées. L'exposition croissante à des volumes sonores élevés et le manque de protection auditive (travail artisanal, concerts, etc.) contribuent à ce qu'un nombre croissant d'adolescents et de jeunes adultes souffrent d'un déficit auditif. Près de deux tiers des personnes atteintes d'un déficit auditif à travers le monde sont âgées de moins de 64 ans. Les appareils auditifs modernes se sont bien entendus adaptés à ce nouveau groupe cible, très sensible aux dernières technologies. Les modèles derniers cris avec télécommande, interface Bluetooth ou compatibles avec smartphone (p. ex. l'iPhone d'Apple), etc. font désormais partie de l'éventail standard.


4 – Les appareils auditifs sont beaucoup trop chers, donc hors de ma portée

A l'instar d'autres appareils à la pointe de la technique, les appareils auditifs sont disponibles dans diverses gammes de prix . Quelle que soit la catégorie de prix, même la moins chère, les produits proposés sont de bonne qualité et bien équipés. Par ailleurs, il existe des possibilités de financement et de prise en charge des coûts. Les audioprothésistes du magasin Ampliflon le plus proche de chez vous se feront un plaisir de vous renseigner sur les modalités de prise en charge par l'AVS et l'AI.


5 – Un seul appareil auditif suffit – même si les deux oreilles sont affectées par la perte auditive

Les bruits environnants qui parviennent à nos oreilles émanent de toutes parts: grâce à notre capacité auditive spatiale, notre ouïe se charge de les trier avant de les transmettre au cerveau. De cette manière, nous sommes en mesure de localiser correctement la source des bruits et de nous orienter en toute sécurité dans notre environnement. En cas de perte auditive, la capacité auditive spatiale est altérée et doit donc être restaurée du mieux possible en recourant à deux appareils auditifs. Profitez du port à l'essai gratuit pour vous rendre compte de l'amélioration qu'apporte deux appareils auditifs dans la perception de votre environnement.


6 – Le port d'un appareil auditif permet de retrouver sur-le-champ une audition parfaite

Reconnaissons que cela n'est pas aussi simple. L'appareil auditif est un chef d'œuvre de technologie qui nécessite un ajustement personnalisé pour fonctionner à la perfection. Votre cortex auditif doit également passer par une phase d'adaptation: il doit réapprendre à décoder des sons et des bruits qu'il ne percevait plus sans appareil auditif. Même le tic tac d'une montre peut paraître déstabilisant dans un premier temps. Prévoyez donc au moins une semaine pour vous habituer à votre nouvel appareil auditif, ainsi que trois rendez-vous environ avec votre audioprothésiste pour un ajustement optimal et sur mesure.


7 – Les appareils auditifs sifflent en permanence

Les porteurs d'appareils auditifs plus anciens sont souvent confrontés à des problèmes techniques tel un sifflement gênant. Il s'agit en fait d'un phénomène de rétroaction acoustique: des fuites de sons prennent naissance au niveau du conduit auditif et sont reprises et ré-amplifiées par le micro de l'appareil auditif; le système acoustique fonctionne ainsi en boucle et il y a émission d'un sifflement. Heureusement, les nouveaux appareils auditifs comportent des systèmes sophistiqués permettant de supprimer cet effet.


8 – Les appareils auditifs dénaturent les bruits environnants

L'époque où la fonction des appareils auditifs se limitait à «marche»/«arrêt» et «fort»/«silencieux» est définitivement révolue. Les appareils modernes offrent un confort maximal et répondent à tous vos besoins personnels: réglage précis du volume sonore, ajustement en fonction de chaque type de déficit auditif, suppression/mise en arrière-plan des bruits de fond gênants, ainsi que de nombreuses fonctions supplémentaires. Dans le cadre de l'«AmpliService», notre service de suivi après-vente, nos audioprothésistes se tiennent à votre disposition pour ajuster ou régler votre appareil auditif sur mesure.


9 – Les appareils auditifs ne parviennent pas à faire disparaître les acouphènes

Les appareils auditifs ne suppriment pas complètement les acouphènes, mais contribuent largement à les réduire! Avez-vous déjà entendu parler des «Noiser»? Il s'agit d'appareils auditifs spécifiques, qui doivent être ajustés par un audioprothésiste et qui émettent des sons apaisants visant à «couvrir» l'acouphène. Le son généré contient toutes les fréquences audibles, ce qui permet notamment de soulager les pics d'acouphènes, perçus comme particulièrement gênants. A propos: les Noiser conviennent également aux personnes sans perte auditive avérée, en les aidant à mieux supporter les acouphènes au quotidien.


10 – Un appareil auditif ne doit être ajusté qu'une seule fois

Ce n'est malheureusement pas exact. Il est impératif qu'un audioprothésiste ajuste régulièrement votre appareil auditif (p. ex. les embouts) à votre oreille – qui ne cesse de grandir au fil de la vie – et à vos besoins, garantissant ainsi le bon fonctionnement de vos appareils auditifs. Amplifon vous propose un suivi professionnel sous la forme de rendez-vous réguliers avec un audioprothésiste.


11 – Les appareils auditifs ne peuvent pas être testés à domicile

Entièrement faux! L'essai d'appareils auditifs est même gratuit! Chez Amplifon, nous sommes convaincus que pour tester correctement un appareil auditif, vous devez le porter dans votre environnement familier – à la maison, lors d'une fête, au travail. Profitez du port à l'essai gratuit pour vous familiariser avec votre appareil et ses différentes fonctions et retrouvez le plaisir de bien entendre.


12 – Il n'est pas possible de passer des coups de fils avec un appareil auditif

Si vous utilisez un téléphone sans fil avec votre appareil auditif, un phénomène de rétroaction acoustique (comme déjà décrit au point 7) est susceptible de se produire, avec pour conséquence un sifflement des plus désagréable. La bonne nouvelle, c'est qu'il existe désormais des solutions techniques permettant de surmonter ce problème. Ainsi, un émetteur sans fil relié au téléphone et à l'appareil auditif génère la fréquence adéquate pour éviter tout sifflement gênant pendant la conversation. Nous nous ferons un plaisir de vous conseiller dans nos magasins spécialisés Amplifon.